Diplômée de l'École de musique Vincent-d'Indy, Monique Poirier a été pianiste-accompagnatrice principale de plusieurs chœurs, tels que Polymnie, Harmonie, Pratt and Whitney. Ainsi que la très réputée troupe d'opérettes, le Théâtre Lyrique de Boucherville.

 

Suite à ses études d'orgue avec l’organiste et pédagogue Pierre Grandmaison. Elle devient organiste titulaire des grandes orgues, à la Basilique Sainte-Anne-de-Varennes, au Québec, de 1986 à 1995. Ensuite, Monique Poirier poursuit ses études avec Gérard Letellier, organiste honoraire de Saint-Pierre du Gros Caillou, à Paris.

Son premier contact avec la France s’effectue en 1983, lors d'un stage de perfectionnement en violoncelle, à l'Académie internationale d'été de Nice. En tant qu'organiste, nous retrouvons Monique Poirier comme accompagnatrice et comme concertiste à l’église Notre-Dame du Pré, ainsi qu’à la Cathédrale  St-Julien, au Mans.

 

Elle partage son temps entre la France et le Québec depuis 1995.

 

Sa passion de la musique, Monique nous la fait partager au travers de ses compositions et ses concerts, tant au Québec qu'en France. En mai 2017, elle créa à l’église Saints-Anges de Lachine, son Magnificat, pour chœur, soliste, trompettes et piano. Œuvre qu’elle a présentée au Mans, dans le cadre du 20e anniversaire — Le Pré en musique.

 

Le 24 juin 2019, dans le cadre des Concerts Lachine, elle accompagna à l'orgue, la Messe québécoise de Pierick Houdy et un Ensemble vocal professionnel. À cette occasion, elle interprétait de ses compositions pour deux orgues, ainsi qu’un Trio pour violon et violoncelle et la Trilogie pour orgue quatre mains de Denis Bédard avec l’organiste Yves Garand.